La recherche

Le Groupe de Recherche

Intitulé ESPI2R (ESPI Réflexions et recherches), le groupe a été créé par décision du Conseil Scientifique de l’ESPI en mars 2017.

Les travaux du groupe sont structurés en deux axes.

Le premier axe, intitulé Territoires, aménagement et nouvelles centralités, s’interroge principalement sur les transformations de l’organisation et du fonctionnement des territoires portées par la redéfinition des politiques publiques d’une part, la révolution digitale d’autre part.

En France comme ailleurs, les politiques publiques de la ville et des territoires mettent désormais en tête de leurs objectifs la préservation de l’environnement. Cet objectif premier se décline en objectifs particuliers, dont la lutte contre l’étalement urbain et son corollaire, la densification des espaces occupés. Une première série de travaux engagés par l’ESPI2R s’intéresse ainsi aux dispositifs juridiques incitant à la densification des constructions et à leurs résultats, ainsi qu’à la mixité fonctionnelle et sociale des espaces, support d’une ville toujours plus inclusive.

La révolution digitale touche l’immobilier de multiples façons, principalement par le biais de la désintermédiation c’est-à-dire de la transformation du fonctionnement des marchés, mais également par l’apparition de nouveaux produits et services relevant de l’économie collaborative. L’étude de ces nouveaux produits et services, de la manière dont ils viennent transformer les métiers de l’immobilier, est l’objet de l’axe 2, intitulé Production immobilière, marchés et environnement. La problématique de cet axe 2 ne se limite pas aux effets de la révolution digitale, même si celle-ci a une visibilité forte : elle inclut les transformations de toute nature ayant une incidence sur les produits et les métiers de l’immobilier.

Isabelle MALEYRE
Directrice Académique
et de la Recherche

Les enseignants-chercheurs

Lors de sa création, le groupe de recherche comptait trois enseignants-chercheurs : une juriste rattachée au campus de Marseille et deux économistes rattachés au campus de Paris. A la rentrée 2018, cinq enseignants-chercheurs viendront renforcer la dynamique de l’équipe et son caractère multidisciplinaire.

AUDRAIN-DEMEY Gaëlle

(juriste, Nantes)

CANTUARIAS Carmen

(économiste, Paris)

CHARDON Anne-Catherine

(géographe-urbaniste, Paris)

FRAGNY Benjamin

(économiste, Paris)

LOPEZ Benoît

(juriste, Paris)

TROJETTE Inès

(économiste, Paris)

VEIL Cathy

(économiste, Paris)

Publications, colloques

Axe 1 – Territoires, aménagement et nouvelles centralités

Plusieurs publications sont en préparation sur les sujets de l’axe 1 et seront prochainement soumises à publication.

Documents de travail

MACARIO Mélanie, « Bonus de constructibilité et versement pour sous densité : un bilan mitigé »

TROJETTE Inès, MILLOGO Albert, « L’impact de l’immigration sur l’économie régionale de la France : une analyse spatiale »

 

Axe 2 – Production immobilière, marchés et environnement

Les travaux engagés portent principalement sur les nouvelles formes d’espaces de travail liées à la digitalisation, sur les contraintes réglementaires que celle-ci impose au développement international des entreprises, ainsi que sur l’économie circulaire. Sur ces thèmes, plusieurs présentations en colloque et publications sont intervenues ou en préparation.

Présentations en colloques

ZADRA-VEIL Cathy and FRAGNY Benjamin (2018), « Les collectifs créatifs de la ville de demain : le cas des Living Labs immobiliers », Neuvièmes journées du Groupe Thématique Innovation de l’AIMS, « Communautés, écosystèmes et innovation », Montréal, 17-19 octobre

LOPEZ Benoît (2018), « Le cloud computing entre croissance économique et souveraineté juridique : quel itinéraire pour les entreprises transnationales ? », 3ème conférence annuelle de l’Association Française d’Economie du Droit (AFED), Nancy, 11 et 12 octobre

VEIL Cathy et FRAGNY Benjamin (2018), « Les Living Labs immobiliers et la gouvernance partagée », XXXVIIIèmes journées de l’Association d’Economie Sociale, Lyon, 5-7 septembre

VEIL Cathy, FASSHAUER Ingrid (2017), « Living Lab : nouvelle organisation hybride et gouvernance », 5èmes rencontres du GESS, Reims, 7 et 8 décembre

VEIL Cathy, FASSHAUER Ingrid (2017), « Governing living labs using the theory of commons », 2nd International RGCS Symposium, Londres, 18 et 19 décembre

Publications

VEIL Cathy et FRAGNY Benjamin (2018), « Gouvernance des communs et innovation collective dans les Living labs immobiliers », in Tensions sur les ressources : l’économie sociale en recomposition, Actes des XXXVIIIèmes journées de l’Association d’économie sociale, Lyon, 5-7 septembre 2018, sous la direction de Jérôme Blanc, Émilie Lanciano et Damien Sauze, UCL Presses Universitaires de Louvain

BOUAL J.-C. et ZADRA-VEIL C., (2018), New hybrid organizations in the social and solidarity economy in France: A new cooperative governance, Chapter 13 In: CIRIEC and BANCE, Philippe (dir.). Providing public goods and commons. Towards coproduction and new forms of governance for a revival of public action. Liège : CIRIEC, 2018. (CIRIEC Studies Series; 1), pp. 265-281. https://ideas.repec.org/h/crc/chapte/1-13.html

FASSHAUER Ingrid, VEIL Cathy, (2017), Crowdsourcing public et innovation territoriale : le cas d’un living lab rural », Politiques et Management Public, vol. 34 3-4 https://pmp.revuesonline.com/article.jsp?articleId=38663