Olivier ELUERE, économiste au service des études économiques du Crédit Agricole, Latribune.fr, 15/04/15

/ Ils ont dit...

« Entre 1998 et 2007, la croissance des prix de l’immobilier ancien a été de 150%. Depuis, la baisse cumulée n’est que de 7%. Le marché est en fait dans une phase de correction graduelle tout à fait normale »