Daniel FEAU, Les Echos.fr, 30/04/14

/ Ils ont dit...

« Le marché du luxe  n’a pas offert depuis longtemps la combinaison d’une offre aussi abondante à des prix ayant fortement baissé, tout cela dans un contexte de taux d’intérêt très faible. Il y a probablement là une « fenêtre de tir » que certains ne veulent pas manquer. »