Témoignage Selim GAOUAR

Selim GAOUAR

Mastère Professionnel 2 MAEC

Paris

1/ Quel a été ton parcours scolaire avant d’intégrer l’ESPI ?
Avant d’intégrer l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières, j’étais étudiant à Paris School of Business (ex-ESG). J’y ai obtenu un Bachelor of Business Administration (BAC +3) et j’ai décidé de poursuivre mes études à l’ESPI en me spécialisant, après un premier semestre généraliste, en « Audit, Expertise & Conseil en Immobilier ».

2/ Comment as-tu connu l’ESPI ?
J’ai connu l’ESPI par le biais de collègues rencontrés lors de mes différents stages dans l’immobilier mais aussi grâce à d’anciens camarades de lycée qui avaient fait le choix d’intégrer l’ESPI dès la première année pour y préparer un Bachelor.

3/ Pourquoi as-tu choisi l’ESPI ? Quels ont été tes critères de sélection ?
J’ai choisi cette école car je souhaitais m’orienter vers les métiers de l’immobilier et ceux-ci sont tous accessibles après un Mastère professionnel à l’ESPI. La reconnaissance de l’ESPI, son riche réseau d’anciens et son corps professoral constitué de spécialistes du secteur ont orienté mon choix vers cette école. D’autre part, le classement SMBG des meilleurs masters spécialisés en immobilier, dans lequel l’ESPI occupe plusieurs places, a aussi constitué un critère de sélection. Enfin, c’est aussi le rythme d’alternance qui m’a conforté dans mon choix (3 semaines en entreprise / 1 semaine à l’école) car il permet un réel ancrage dans le monde professionnel.

4/ Pour quelles raisons suis-tu la formation Mastère professionnel du Groupe ESPI ?
La formation « Manager en Audit-Expertise-Conseil » (MAEC) de l’ESPI s’est présentée comme étant la plus adaptée à mon projet professionnel car elle est orientée immobilier tertiaire et permet d’accéder au métier de consultant en immobilier d’entreprise. Cette spécialisation propose une offre de cours complète couvrant la fiscalité, l’expertise, le financement, le conseil et le droit de l’immobilier.

5/ Si tu es en alternance, comment as-tu trouvé ton entreprise ? As-tu rencontré des difficultés pour trouver ?
Je suis en alternance depuis janvier 2015. J’ai d’abord effectué 6 mois en expertise immobilière au sein du Cabinet Roux (Groupe Deloitte) de janvier à juillet 2015. J’avais dû envoyer plus d’une centaine de candidatures avant de trouver ce stage car les cabinets d’expertise recrutent peu à cette période de l’année. J’ai finalement réussi à décrocher ce stage grâce aux informations fournies par le centre de ressources de l’ESPI et j’ai succédé à une ancienne élève de l’école.
Au terme de ce stage, j’ai postulé chez JLL (Jones Lang Lasalle) pour un stage en alternance de septembre 2015 à juin 2016 en réponse à une offre de stage publiée sur internet. Le processus de recrutement a été simple et rapide (un premier entretien téléphonique puis un entretien physique étalé sur 6 semaines environ). J’ai alors découvert que JLL, leader mondial de l’immobilier d’entreprise, recrute fréquemment des étudiants de l’ESPI au sein de ses différents départements (Agence, expertise, investissement, etc.)

5bis/ Quel poste y occupes-tu ? Peux-tu nous parler de tes missions ?
J’y occupe le poste de « Négociateur Junior – Ligne Bureaux 2ème Couronne Sud ». Mes missions sont riches et variées. Je suis chargé d’assister les consultants dans la mise en place de stratégies de commercialisation sur des immeubles de bureaux et des locaux d’activités ainsi que de cibler et contacter un portefeuille d’entreprises. Parallèlement, je m’occupe de clients à la recherche de petites surfaces (<100m²) de la constitution de dossiers commerciaux à la signature du bail.

6/ Si tu es en initial, comment se déroule la vie scolaire au sein de l’ESPI (cours, suivi pédagogique…)?
J’ai effectué mon premier semestre en temps plein, le rythme de cours était assez soutenu (environ 35h/semaine) mais m’a offert un véritable tour d’horizon des différents secteurs d’activité de l’immobilier, ce qui m’a permis de préciser mon projet professionnel. Puis, depuis janvier 2015, je suis un rythme de 3 semaines en entreprise pour une semaine à l’école.

7/ Comment s’est passée ton intégration à l’ESPI ? Y a-t-il eu des évènements fédérateurs/marquants ?
Très bien. Il y a rapidement eu une très bonne cohésion de groupe au sein de ma classe et la soirée d’intégration organisée par le BDE nous a permis de rencontrer d’autres étudiants de l’ESPI. Les évènements qui m’ont le plus marqué, en dehors des afterworks, sont les cas pratiques que nous avions à réaliser en équipe. Ces « travaux pratiques » m’ont permis d’en apprendre beaucoup sur mes camarades, amis et futurs confrères, mais aussi sur moi-même.

8/ Fais-tu partie d’une association étudiante ou du BDE ESPI ? Si oui, peux-tu nous en parler ?
Non, je n’ai malheureusement pas trouvé le temps de m’investir dans une association étudiante.

9 / Quel est ton projet professionnel et tes perspectives d’avenir ?
Mon projet est d’intégrer un cabinet de conseil ou un grand groupe immobilier en tant que Consultant Bureaux. Je serai alors en charge de la commercialisation de petites surfaces de bureaux, inférieures à 1 000 m². Cette fonction ouvre de belles perspectives d’avenir puisqu’il me sera possible, après avoir acquis l’expérience nécessaire, d’évoluer sur un créneau de surfaces plus important et/ou sur un nouveau secteur géographique, voire même sur une autre ligne métier (investissement, promotion, etc.). Je ne me ferme ainsi aucune porte…

10/ Que conseillerais – tu à un étudiant qui souhaite se lancer dans la même voie que toi ?
De se montrer curieux, de suivre l’actualité du secteur immobilier et surtout de prendre le temps de la réflexion afin de définir un projet professionnel précis et concret.
11/ En 3 adjectifs, comment qualifierais-tu l’ESPI ?
Spécialisée, reconnue, professionnalisante.