Témoignage Quentin HUAUX

Quentin Huaux

Mastère Professionnel 2 MAEC

Paris

1/ Quel a été ton parcours scolaire avant d’intégrer l’ESPI ?

Avant d’intégrer l’ESPI, j’ai obtenu un BAC STG option mercatique et ai effectué une 1ère année de fac de droit.

2/ Comment as-tu connu l’ESPI ?

Je l’ai connu via internet et les forums, étant donné que je ne suis pas de Paris.

3/ Pourquoi as-tu choisi l’ESPI? Quels ont été tes critères de sélection ?

J’ai regardé le type d’enseignement proposé, les débouchés, la réputation de l’école et sa situation.

4/ Pour quelles raisons suis-tu la formation Mastère professionnel du Groupe ESPI ?

Je suis présent depuis la 1ère année de Bachelor donc je suis bien à l’ ESPI et je voulais finir ce que j’avais commencé. De plus, le cursus en alternance me plait particulièrement pour acquérir de l’expérience et se faire un réseau pour son avenir professionnel.

5/ Si tu es en alternance, comment as-tu trouvé ton entreprise ? As-tu rencontré des difficultés pour trouver ?

Je suis actuellement chez BNP Paribas Real Estate  et je suis consultant bureaux sur le secteur Paris QCA. J’ai pour mission d’assister les consultants (remplacement pour les visites, prospections, mailing) ainsi que de produire constamment des études sur le secteur  pour ne pas être dépassé par le marché.

6/ Fais-tu partie d’une association étudiante ou du BDE ESPI ? Si oui,  peux-tu nous en parler ?

J’ai été pendant 2 ans président du BDS .Cela était difficile à gérer car les matchs se déroulaient le jeudi après midi, entre l’alternance et certains cours, il manquait parfois des joueurs et la responsabilité administrative est importante (budget, assurance…).

7 / Quel est ton projet professionnel et tes perspectives d’avenir ?

J’aimerai intégrer un grand groupe comme BNP  pour exercer le métier de consultant en immobilier d’entreprise sur Paris ou alors partir aux USA (Où j’ai effectué un stage ) pour travailler à l’étranger.

8/ Que conseillerais – tu à un étudiant qui souhaite se lancer dans la même voie que toi ?

Il faut vraiment aimer l’immobilier mais pas que cela, il faut se tenir informé de l’actualité générale et économique en permanence. En effet, ces activités ont un impact direct sur l’immobilier. Ensuite il ne faut mettre de côté aucune matière car l’immobilier c’est beaucoup de domaines différents  (construction, gestion, finance, commercialisation).

9/ En 3 adjectifs, comment qualifierais-tu l’ESPI ?

Professionnalisant
Excellent corps pédagogique
Très bon réseau