Témoignage Juliette BONAVARON

Juliette BONAVARON

GESAI 2

Paris

1/ Quel a été ton parcours scolaire avant d’intégrer l’ESPI ?
Avant d’intégrer l’ESPI, j’ai suivi 3 années de droit à la faculté de Lyon 3.

2/ Comment as-tu connu l’ESPI ?
J’ai connu l’ESPI via internet et via le classement SMBG.

3/ Pourquoi as-tu choisi l’ESPI? Quels ont été tes critères de sélection ?
J’ai choisi l’ESPI pour sa renommée ainsi que sa 1ère place au classement SMBG des Bachelors.
Par ailleurs, le réseau des anciens, la qualité de l’enseignement, ainsi que l’esprit d’entraide ont été déterminants dans mon choix.

4/ Pour quelles raisons suis-tu la formation Bachelor du Groupe ESPI ?
Cette formation est la meilleure dans le domaine. C’est la raison principale.
L’enseignement étant fait par des professionnels, les cours sont bien plus concrets et attractifs (comparé à la fac).
Ce qui permet aussi de faire des parallèles avec la vie professionnelle tout en apprenant la théorie (nécessaire à l’exercice de la profession).
Ce Bachelor est aussi très reconnu sur le marché du travail.

5/  Si tu es en initial, comment se déroule la vie scolaire au sein de l’ESPI (cours, suivi pédagogique…)?
La vie scolaire au sein de l’ESPI est bien organisée et animée par diverses associations. Le BDE, ESPI Europe, ESPICTURE.. Ce qui rend la vie étudiante au sein de l’ESPI très attractive.
De plus, l’équipe pédagogique est très présente et bienveillante. Elle nous aide dans la recherche des stages et alternances.

6/ Comment s’est passée ton intégration à l’ESPI ? Y a-t-il  eu des évènements fédérateurs/marquants ?
Je n’ai pas pu participé au week-end d’intégration étant tombée malade le matin du jour du départ.
J’ai donc eu peur de ne pas bien m’intégrer en loupant ce fameux weekend, puisque j’arrivais dans une classe où tous les élèves se connaissaient déjà (j’ai intégré l’ESPI directement en 2ème année).
Finalement, je suis très bien intégrée et m’entends bien avec l’ensemble de la classe.
Donc j’en conclue que mon intégration est réussie.

7/ Fais-tu partie d’une association étudiante ou du BDE ESPI ? Si oui,  peux-tu nous en parler ?
Non pas pour l’instant, mais j’ai bien l’intention d’y remédier.
Soit dans une association sportive (BDS) ou bien ESPI EUROPE.

8/ Quel est ton projet professionnel et tes perspectives d’avenir ?
Pour l’instant, le domaine de l’immobilier est tout récent pour moi. Je ne regrette pas mon choix d’avoir arrêté le droit et me plais réellement dans ce que j’étudie.
Pour ce qui est de mon avenir dans ce secteur, je ne suis pas encore fixée. En réalité, j’attends le début de mon stage avec impatience pour pouvoir avoir un panel large de l’immobilier me permettant de me diriger vers quelque chose qui me plait réellement.
Cependant j’ai quand même une idée, je pense à la gestion d’actifs immobiliers, à voir lors de mon stage si j’aime réellement ça.

9 / Que conseillerais – tu à un étudiant qui souhaite se lancer dans la même voie que toi ?
D’être déterminé et motivé car au vu du marché aujourd’hui, je pense qu’il n’y a pas d’autre option que de réunir ces deux qualités.
Je pense qu’il faut en vouloir pour réussir dans ce milieu, avoir la « niak » d’apprendre.
C’est un secteur vaste, où il y a beaucoup de chose à connaître. Et finalement, je pense que pour être doué dans ce milieu là, il faut réunir de nombreuses caractéristiques et notamment le savoir et la curiosité.
Sinon je lui conseille de ne pas hésiter et de s’écouter. C’est un milieu très dynamique et hyper stimulant intellectuellement parlant. En tout cas, pour ma part, je n’ai aucun regret d’avoir laissé le droit et l’université de coté et opté pour l’ESPI et le milieu immobilier.

10/ En 3 adjectifs, comment qualifierais-tu l’ESPI ?
–    Professionnelle
–    Réputée
–    Bienveillante – Conviviale