Présentation du FIGARO

 

logo Le-figaro

 

Le Figaro, d’après son directeur, se considère comme un journal de droite et de centre-droit5. Le journal est le point de jonction de plusieurs grands courants d’idées ancrés à droite ou au centre-droit. Il s’agit principalement du libéralisme classique ou l’éclectisme libéral6 jumelé avec un conservatisme social. Il est aussi souvent classé comme gardien de l’éclectisme culturel de la droite française par ses oppositions à la Commune de Paris, au communisme, ou par ses sympathies gaullistes7, ou encore par son attachement au système républicain. L’un des slogans de sa campagne publicitaire de 2005 était « en matière d’économie nous sommes pour le libre-échange. En matière d’idées aussi. »

En février 2012, un texte de la Société des journalistes du Figaro dénonce la ligne éditoriale de son journal, qu’elle considère comme étant un soutien important aux différents gouvernements de droite qui se sont succédé dans les années 20008,9,10. La rédaction du Figaro est très attachée au principe de protection des sources d’information des journalistes.

En mars 2013, son directeur général, Alexis Brézet, définit ainsi l’esprit du quotidien qu’il dirige : « libéral mais pas dogmatique, conservateur mais pas passéiste, européen mais pas eurobéat, attaché à défendre la culture française mais ouvert sur le monde » tout en se revendiquant d’une « indépendance d’esprit »11.

 

 

http://www.lefigaro.fr